Les rebelles du Caucase nient toute implication dans l'attentat de Boston

21/04/13 à 15:25 - Mise à jour à 15:25

Source: Le Vif

(Belga) Les rebelles du Caucase du Nord russe ont nié dimanche toute implication dans l'attentat de Boston, dont les suspects principaux sont deux frères originaires de la Tchétchénie, une petite république caucasienne.

Les rebelles caucasiens "ne mènent pas d'opérations militaires contre les Etats-Unis d'Amérique", a déclaré le commandement de la rébellion au Daguestan, une république instable du Caucase voisine de la Tchétchénie, dans un communiqué publié sur le site indépendantiste Kavkazcenter.com. "Nous ne luttons que contre la Russie, responsable non seulement de l'occupation du Caucase, mais aussi des crimes monstrueux contre les musulmans", souligne le communiqué. Les rebelles appellent les médias américains "à mettre fin aux spéculations et ne pas aider la propagande russe", tout en conseillant aux autorités américaines de "se concentrer sur une éventuelle implication des services spéciaux russes", si Washington est "vraiment intéressé à trouver les vrais organisateurs" de cet attentat. Des médias américains ont affirmé ce week-end que le Bureau fédéral d'investigation (FBI) enquêtait sur d'éventuels liens entre les principaux suspects de l'attentat de Boston - les frères Tsarnaev - et la rébellion islamiste du Caucase russe dirigée par le Tchétchène Dokou Oumarov. Selon ces médias, les autorités américaines étaient particulièrement intéressées par la cellule de ce mouvement rebelle au Daguestan, le "vilayat du Daguestan". (Belga)

Nos partenaires