"Les propos de Bellens n'entretiennent pas un climat d'investissement"

30/01/13 à 09:41 - Mise à jour à 09:41

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre-président PS de la Région wallonne et de la fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte a ajouté sa voix, mercredi, aux nombreuses autres, qui dans le milieu politique, ont vivement critiqué la sortie du patron de Belgacom à propos de l'Etat belge et de la Région bruxelloise.

Dans un discours prononcé, en présence de plusieurs journalistes, dans la cadre du "drink de nouvel an" du groupe Belgacom, M. Bellens avait estimé, mardi, que la Belgique se distinguait à l'étranger comme un pays hostile aux entreprises. Didier Bellens avait également eu des mots très durs contre les normes de rayonnement en vigueur en Région de Bruxelles-Capitale qui ne permettent actuellement pas à Belgacom d'y offrir la technologie 4G qu'elle est en train de déployer en Belgique. Selon lui, hormis les entreprises, les nombreuses ambassades installées dans la capitale ont également besoin de cette technologie "et que leur dit Bruxelles? Fuck you...". "Quand on gagne autant qu'il gagne, on doit aussi faire preuve d'un peu plus de respect à l'endroit de ceux qui sont son employeur. M. Bellens est à la tête d'une entreprise qui est quand même pour moitié propriété des pouvoirs publics. Nous avons besoin de maintenir un climat d'investissements et ce n'est pas ce type de propos qui va nous y aider", a commenté mercredi Rudy Demotte sur les ondes de Bel RTL. (AURORE BELOT)

Nos partenaires