Les premiers renforts terrestres français pénètrent en Centrafrique

07/12/13 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Le Vif

(Belga) Les premiers renforts terrestres de l'armée française ont pénétré samedi matin en Centrafrique, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les premiers renforts terrestres français pénètrent en Centrafrique

Venue du Cameroun, une colonne d'environ 200 soldats français a traversé la frontière dans la localité de Cantonnier (ouest de la Centrafrique), a constaté le journaliste de l'AFP, intégré dans le dispositif français. Les soldats ont été salués par une foule en liesse massée le long de la route et qui criait "Merci! Merci! ". "C'est bon, c'est bon, c'est bon! ", s'époumonait une femme, entourée de dizaines d'autres Centrafricaines, dansant, criant, applaudissant l'arrivée des militaires français, tandis que des enfants surexcités tapaient dans leurs mains. Des hommes, eux, levaient le poing en signe de victoire. "Il faut nous libérer! ", lançait un passant en direction des militaires, juchés sur leurs camions et véhicules blindés. Douaniers, policiers et quelques membres des forces de sécurité centrafricaines se mettaient au garde à vous au passage de la colonne française. Près de 800 soldats français étaient déjà présents en Centrafrique, à Bangui, dans le cadre de l'opération "Sangaris" (du nom d'un papillon rouge local), officiellement déclenchée jeudi soir après le feu vert de l'ONU. Un contingent d'environ 350 hommes avait été débarqué la semaine dernière au Cameroun, en prévision d'une entrée par la route dans l'ouest de la Centrafrique. Le dispositif français, déployé en soutien à une force africaine sur place, devrait compter à terme environ 1.200 hommes, selon Paris. (Belga)

Nos partenaires