Les premières interventions du PTB entièrement axées sur la fracture sociale

22/07/14 à 20:31 - Mise à jour à 20:31

Source: Le Vif

(Belga) La déclaration de politique générale du nouveau gouvernement bruxellois dégage une vision de citymarketing qui tend à accroître la fracture sociale dans la capitale: telle est l'analyse faite mardi par Michaël Verbauwhede, le chef de file du PTB au parlement bruxellois, lors de sa première intervention depuis les élections.

Les premières interventions du PTB entièrement axées sur la fracture sociale

Se réjouissant toutefois de la capacité des francophones et néerlandophones de la majorité de s'entendre, M. Verbauwhede, a jugé que Bruxelles avait besoin d'un plan d'urgence sociale. A ses yeux, l'objectif du gouvernement actuel d'attirer de plus hauts revenus dans la capitale et de créer un cadre fiscal attractif aura pour effet d'accentuer la pauvreté. Le volet de l'accord prévoyant une rationalisation de divers instruments régionaux inquiète également le PTB qui y voit une menace pour "la survie des services publics". On relèvera encore qu'en ce qui concerne les matières liées à la Commission Communautaire Commune, le PTB a notamment demandé, par la voix de Michel Verbauwhede également, que la Région milite pour une refédéralisation des allocations familiales. (Belga)

Nos partenaires