Les pompiers "excédés" et "dégoûtés" face à l'attitude du gouvernement

05/11/12 à 19:03 - Mise à jour à 19:03

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers, Marc Gilbert, est "excédé" de l'attitude du gouvernement et "dégoûté" de la manière avec laquelle le Comité restreint semble éluder la question du refinancement des services d'incendie, a-t-il confié lundi à l'Agence Belga, en marge d'une réunion avec les syndicats portant sur des actions à mener.

Les pompiers "excédés" et "dégoûtés" face à l'attitude du gouvernement

Vendredi, la Fédération avait appelé les ministres du gouvernement à répondre au sous-financement des services d'incendie. Elle regrettait que ses propositions visant à faire des économies et à trouver les 260 millions nécessaires au refinancement restent "lettre morte". "Selon nos informations, nous ne recevrons que quelques millions (de l'ordre d'une dizaine) pour financer la réforme et la formation du personnel", déplore le président de la Fédération. "Nous savons que les pistes que l'on a proposées n'ont pas été entendues. Or, l'une d'elles, à savoir un financement complémentaire des services de secours via une contribution financière des compagnies d'assurance, est inscrite dans la Déclaration de politique générale du gouvernement", s'insurge Marc Gilbert. Lundi après-midi, à l'issue d'une réunion des syndicats, ces derniers ont appelé le gouvernement à respecter "purement et simplement" la Déclaration de politique générale, la loi de 2007 qui prévoit la réforme de la sécurité civile ainsi que les "statuts" promis au personnel. Les syndicats et la Fédération royale des corps des sapeurs-pompiers interpelleront la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, dans les prochains jours afin de lui faire part de leur mécontentement et de leurs actions possibles. (VIM)

Nos partenaires