Les pompiers de Bruxelles dénoncent leurs conditions de travail

21/03/14 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Le Vif

(Belga) Le représentant syndical SLFP Eric Labourdette a dénoncé, vendredi, l'insalubrité des casernes de pompiers bruxelloises et des tensions entre la direction de l'administration et le personnel. Une nouvelle réunion aura lieu en fin de journée entre la direction, les délégations syndicales et le cabinet du Secrétaire d'Etat bruxellois en charge du Siamu (Service d'incendie et d'aide médicale urgente) Christos Doulkeridis (Ecolo) pour avancer sur les appels à candidature pour les recrutements et les promotions.

Les pompiers de Bruxelles dénoncent leurs conditions de travail

"Les casernes ont 30-35 ans et il faut des gros budgets pour les rénover, explique Eric Labourdette. Un plan Marshall avait été promis en 2006. Le poste Chênaie ressemble au poste Diamant qu'on a fermé pour insalubrité. A la caserne Delta, il y a un risque d'explosion dans les cuisines, des infiltrations d'eau qui passent dans les fils électriques..." Il a fait descendre l'inspection du travail en décembre dernier dans trois casernes, à savoir celles de l'Héliport, de Delta et de l'UCL. Par ailleurs, une travailleuse âgée de 65 ans a déposé vendredi une plainte pour violence au travail en interne, au service harcèlement, à l'encontre de la directrice générale. Une demande de procédure disciplinaire a été envoyée au Secrétaire d'Etat jeudi. Mardi, vers 18 heures, "la directrice l'a menacée de licenciement, ce qui ne relève pas de sa compétence", remarque Eric Labourdette. "Jeudi après-midi, elle lui a confisqué ses outils de travail et a proféré des menaces." La police a dû intervenir jeudi pour apaiser les tensions. (Belga)

Nos partenaires