Les policiers ne veulent plus être filmés

26/08/14 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Deux agents de la police brugeoise ont porté plainte car leur intervention lors d'une rixe en terrasse a été filmée et diffusée sur internet, rapportent Het Laatste Nieuws et Het Nieuwsblad mardi. Le chef de corps de Bruges soutient le duo. Même Catherine De Bolle, la patronne de la police fédérale, dit comprendre l'agacement de ses hommes.

La plainte a été introduite après que des agents ont été filmés lors d'une banale intervention. La séquence a ensuite été diffusée sur internet. Selon une circulaire, les policiers peuvent être photographiés et filmés, notamment dans le cas d'une collecte de preuves. Toutefois, la commission sur la vie privée indique qu'il subsiste un problème lorsque ces images sont diffusées. Le chef de corps brugeois a annoncé qu'il se portait partie civile. "Je pense que tout le monde se rend bien compte que cela ne va pas", explique-t-il au Laatste Nieuws. Il dénonce le "deux poids, deux mesures" en vigueur. "Plusieurs zones ont essayé de filmer leurs interventions avec des bodycams, des petites caméras placées sur la poitrine du policier. La commission sur la vie privée s'y est opposé. Si les policiers ne peuvent pas filmer des citoyens, pourquoi l'inverse ne pose-t-il pas problème?" (Belga)

Nos partenaires