Les Philippines appellent l'ONU à passer à l'action

11/11/13 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Le Vif

(Belga) Les Philippines qui viennent de subir l'un des typhons les plus violents jamais observés, ont appelé lundi la communauté internationale à passer à l'action pour contenir le changement climatique lors de l'ouverture de la conférence climat de l'ONU à Varsovie.

Les Philippines appellent l'ONU à passer à l'action

"Je demande à nos dirigeants du monde entier de passer à l'action à Varsovie", a lancé la déléguée philippine, Alicia Ilaga, devant la presse. "Que pouvons-nous demander de plus à cette conférence que de transformer ces négociations et ces engagements en action". "Mon pays vient juste d'être frappé par un autre typhon de catégorie 5 et nous comptons nos morts. Ils ont été emportés par cette abomination qui n'est pas de notre fait", a-t-elle déploré. Le typhon Haiyan a balayé le centre de l'archipel philippin vendredi avec des vents soufflant à plus de 300 km/h et une succession de vagues géantes qui ont détruit des zones entières, notamment sur les îles de Leyte et Samar. Plus de 10.000 personnes pourraient avoir été tuées, selon des estimations provisoires. "Chaque fois que je viens à ces conférences (sur le climat) nous faisons face à une nouvelle catastrophe", a lancé Alicia Ilaga. En décembre 2012, lors de la précédente conférence climat de l'ONU à Doha, l'île de Mindanao aux Philippines avait été dévastée par le typhon Bopha, de catégorie 5, ayant fait plus d'un millier de morts. Pour les Philippines, la lutte contre le changement climatique est un grand défi. "Nous sommes le second pays le plus vulnérable au monde", a souligné Mme Ilaga, précisant que son pays subissait 22 typhons par an. (Belga)

Nos partenaires