Les organisations de jeunesse contestent les choix de la ministre Huytebroeck

25/01/13 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Le Vif

(Belga) La commission consultative des organisations de jeunesse (CCOJ) a contesté vendredi les choix de la ministre Evelyne Huytebroeck concernant le renouvellement des agréments de ces organisations en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les priorités identifiées par le secteur à la demande de la ministre, "dans un cadre budgétaire étriqué", n'ont en partie pas été suivies par la ministre, dénonce Annick Hoornaert, présidente du CCOJ, dans un communiqué. La commission affirme avoir pourtant divisé par trois les besoins du secteur pour permettre l'agrément et le financement de cinq nouvelles organisations, tout en répondant aux demandes de développement des 90 organisations de jeunesses actuellement reconnues. Les décisions ministérielles s'éloignent "unilatéralement" de celles de la CCOJ, elles vont parfois à l'encontre des avis des services ministériels (administration et inspection de la Culture), ne respectent pas les prescrits du décret (soutien à l'emploi notamment) et privilégient une application "à la carte", selon la commission. "La ministre de la Jeunesse fait peser le poids de l'austérité sur le développement des organisations de jeunesse, alors qu'elle dégage pour 2013 un budget complémentaire de 638.000 euros pour son 'plan jeunesse' qui n'a à ce stade qu'une existence budgétaire", dénonce le CCOJ. Le secteur demande à Mme Huytebroeck (Ecolo) de "s'ouvrir à la concertation". (VIM)

Nos partenaires