Les orages de début juin à l'examen en vue d'une reconnaissance comme calamité naturelle

17/06/14 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

Source: Le Vif

(Belga) Les gros orages accompagnés de pluies abondantes, de grêles et de vents violents qui ont touché la Belgique les samedi 7, dimanche 8 et lundi 9 juin "sont à l'examen en vue d'une éventuelle reconnaissance comme calamité naturelle", indique mardi le SPF Intérieur.

Les orages de début juin à l'examen en vue d'une reconnaissance comme calamité naturelle

Les victimes d'un ou de plusieurs de ces phénomènes doivent dès lors contacter leur administration communale et leur signaler la date, le phénomène et le montant estimé des dommages. Il est toutefois encore trop tôt pour envoyer une demande d'indemnisation, précisent les autorités. Avant d'introduire cette demande, il faut en effet attendre la publication au Moniteur belge de l'arrêté royal de reconnaissance. La demande officielle d'indemnisation doit ensuite être introduite auprès du gouverneur de province et non pas auprès du Service fédéral Intérieur, ajoutent-elles. Selon le SPF, les dommages aux voitures dus à la grêle pourront être pris en charge par la Caisse nationale des Calamités. Les dégâts de grêle aux cultures ne sont quant à eux pas indemnisables (car assurables), à l'exception des dommages provoqués par la chute de verre des serres. Davantage d'informations sont disponibles sur le site www.calamites.be où sont expliquées les différentes procédures et où apparaissent les nouveaux arrêtés de reconnaissance dès leur parution au Moniteur. (Belga)

Nos partenaires