Les opérations visant à réduire la taille de l'estomac ont doublé en quatre ans

15/03/13 à 08:03 - Mise à jour à 08:03

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre d'opérations visant à réduire la taille de l'estomac ont doublé en Belgique ces quatre dernières années, avec près de vingt interventions par jour, écrivent les journaux Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Cette forte augmentation s'explique par l'assouplissement, depuis octobre 2007, des conditions autorisant le remboursement de l'intervention. Tandis qu'on dénombrait en 2007 moins de 800 by-pass gastriques par an, ce chiffre a atteint 3.079 en 2008, 4.519 en 2009, 5.547 en 2010 et jusqu'à 6.989 en 2011. Les chiffres provisoires pour 2012 semblent montrer qu'un plafond a aujourd'hui été atteint. Pour l'INAMI, le remboursement de cette opération, qui coûte environ 6.000 euros, pèse lourd sur le budget. Un coût que relativise toutefois le docteur Bruno Dillemans, à la tête du Centre pour la chirurgie de l'obésité à Bruges et autorité en matière de by-pass gastrique. "Une étude réalisée en Finlande montre que la société y gagne au final, car une personne fortement obèse, avec les problèmes de santé qui accompagnent son état, coûte sur le long terme davantage à la société qu'un patient qui a été opéré." (MVL)

Nos partenaires