Les mesures de confinement pour lutter contre la gale sont levées à Rebecq

18/04/13 à 00:28 - Mise à jour à 00:28

Source: Le Vif

(Belga) Le confinement imposé aux 81 pensionnaires de la résidence d'Arenberg, le home géré par le CPAS de Rebecq (Brabant wallon), n'est plus appliqué depuis samedi. Les autres mesures prises dans l'établissement il y a un peu plus d'une semaine pour éviter le développement d'une épidémie de gale sont levées, a précisé la présidente du CPAS de Rebecq, Sophie Keymolen (MR), au conseil communal mercredi soir.

Le confinement temporaire du home avait été décidé par les autorités locales après la découverte d'une dizaine de cas de gale parmi les résidents et le personnel. Cette mesure exceptionnelle en accompagnait d'autres comme le port de gants et de surblouse par le personnel, le traitement préventif de l'ensemble des résidents ou encore le nettoyage complet des linges de corps et de la literie. Toutes ces précautions ont été appliquées et la résidence entre à présent dans une phase d'observation et d'évaluation. Il faudra attendre une à deux semaines encore pour être certain que l'épidémie est enrayée, et le personnel est donc attentif pour surveiller l'éventuelle réapparition de symptômes. Jusqu'ici, a précisé la présidente, les résultats semblent probants. Répétant au conseil communal que la gale, ­ qui est un petit parasite, ­ n'a rien à voir avec un manque d'hygiène, la présidente du CPAS a avancé une hypothèse sur l'origine de l'épidémie. Il est probable qu'un résident l'ait contracté lors d'un séjour en milieu hospitalier. (Belga)

Nos partenaires