Les membres de Comac-ULB dénoncent la rencontre entre leur recteur et Shimon Peres

04/03/13 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Le Vif

(Belga) Une centaine de membres du Comac-ULB, le mouvement de jeunes du Parti du travail de Belgique (PTB), ont manifesté lundi sur le campus du Solbosch à Ixelles, pour dénoncer la participation du recteur de l'ULB à un dîner organisé mardi en l'honneur du président israélien Shimon Peres. Selon les manifestants, sa participation à cet événement, constitue un "soutien ouvert apporté à la politique criminelle d'Israël".

"Cette action vise à dénoncer la participation de Didier Viviers, le recteur de l'ULB, à ce dîner qui se tiendra demain (mardi) en présence du président israélien Shimon Peres et du ministre de la Défense Pieter De Crem", a indiqué Nabil Bouliki, membre de la direction du Comac-ULB. "Nous avons remis une pétition au recteur afin qu'il annule sa participation à cette soirée qui légitime la politique d'Israël. La direction de l'ULB doit prendre clairement position sur Israël, qui pratique une politique criminelle, et illégale au regard du droit international et des Droits de l'Homme." Les manifestants ont également appelé au boycott académique des universités israéliennes collaborant avec Tsahal. Le dîner organisé par le CCOJB (Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique), Forum et l'ambassade israélienne, se tiendra mardi soir au Palais des Académies. Des membres du Comac comptent se rendre à 17h30 sur la place du Trône qui se trouve non loin de là, afin de le dénoncer une nouvelle fois. (COR 969)

Nos partenaires