Les maladies cardiovasculaires, cause première de mortalité dans le monde

22/07/13 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Le Vif

(Belga) Les maladies cardiovasculaires, comme les accidents du coeur et les accidents vasculaires cérébraux, restent la première cause des décès dans le monde, avec près de 17 millions de morts en 2011, d'après le top 10 des causes de mortalité publié lundi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les maladies cardiovasculaires, cause première de mortalité dans le monde

En 2000, les maladies cardiovasculaires étaient déjà en tête du classement selon le tableau comparatif publié par l'OMS (http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs310/en/) En revanche, souligne l'organisation basée à Genève, la tuberculose, qui figurait alors au 8e rang des causes de mortalité dans le monde est sortie du tableau, descendant au 13e rang. Mais la tuberculose a tout de même tué un million de personnes dans le monde en 2011, sur les 55 millions décédées cette année-là. La tuberculose est la seule cause de mortalité à être sortie du top 10 de l'OMS entre 2000 et 2011, permettant à une nouvelle cause de mortalité -les accidents de la route- d'entrer à la 9e place. Ces accidents de la route ont entraîné le décès de 1,3 million de personnes en 2011, soit 3.500 chaque jour (soit 700 de plus par jour par rapport à l'an 2000), selon l'OMS. D'une façon générale, les maladies non transmissibles ont été responsables des deux tiers des décès dans le monde en 2011 (contre 60% il y a 11 ans). Les quatre principales maladies non transmissibles sont les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète et les maladies pulmonaires chroniques. Le sida quant à lui est resté au 6e rang des causes de mortalité, tuant 1,6 million de personnes en 2011 (2,9% des décès) comme en 2000 (3% des décès). (Belga)

Nos partenaires