Les Macédoniens aux urnes pour des municipales sur fond de crise

23/03/13 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Le Vif

(Belga) La Macédoine organise dimanche des élections municipales avec en toile de fond une crise politique entre la majorité gouvernementale de droite et l'opposition de gauche dans cette ex-république yougoslave en proie périodiquement à des tensions ethniques entre Albanais et Macédoniens.

Les Macédoniens aux urnes pour des municipales sur fond de crise

Suite à un accord conclu avec le pouvoir sous l'égide de l'Union européenne, le principal parti d'opposition macédonien SDSM, qui a boycotté les travaux du Parlement de la fin décembre à début mars, participera au scrutin, porteur de très peu d'enjeux en raison de la faiblesse de l'opposition. Toutefois, dans les villes de Kicevo et Struga (sud-ouest), où règne un certain équilibre ethnique entre Albanais et Macédoniens, un duel serré s'annonce dans la course électorale entre les candidats des deux communautés. Pour la première fois depuis 20 ans, le VMRO (au pouvoir) et le SDSM soutiennent le même candidat à Kicevo et Struga. Côté albanais, les rivaux politiques de l'Union démocratique des Albanais (DUI) et du Parti démocratique albanais (DPA) ont également uni leurs forces. Les relations entre Albanais et Macédoniens sont épisodiquement marquées par des tensions depuis un conflit de sept mois ayant opposé en 2001 les forces gouvernementales à la guérilla albanaise de Macédoine. Le conflit s'était conclu par l'accord de paix d'Ohrid, en août 2001, prévoyant des droits accrus pour la minorité albanaise qui représente environ 25% des deux millions d'habitants de la Macédoine. Environ 1,7 million d'électeurs seront appelés à voter, dimanche de 06H00 à 19H00 GMT dans 80 villes et la capitale Skopje. Le scrutin sera surveillé par plus de 8.000 observateurs locaux et 400 étrangers, dont ceux de l'OSCE. L'UE a averti la Macédoine, pays candidat à l'adhésion depuis 2005, que seules des élections démocratiques et correctes peuvent faire progresser le pays vers des négociations de rapprochement avec Bruxelles. (OSA)

Nos partenaires