Les "journées du respect" de la STIB commencent ce lundi

08/04/13 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Le Vif

(Belga) De lundi à mercredi, la STIB organise les "journées du respect" en mémoire du superviseur mortellement agressé l'année dernière. La société de transport public invite ses voyageurs à arborer le badge "Respect for all" afin d'afficher son respect mutuel. Le nombre d'agressions physiques sur le personnel est à la baisse mais il faut renforcer la politique de prévention, insiste la CSC-Transcom.

Les "journées du respect" de la STIB commencent ce lundi

Le 7 avril 2012, un superviseur de la STIB avait été mortellement agressé dans l'exercice de ses fonctions, à la suite d'un accident de la circulation impliquant un bus et une voiture. Pour lui rendre hommage, la STIB distribuera notamment 100.000 badges "Respect for all" aux principaux arrêts et stations du réseau, ainsi que dans les KIOSK et les BOOTIK. "Cette initiative est utile", commente le délégué permanent CSC-Transcom Robert Timmermans. "Beaucoup d'agressions sont dues à un manque de respect et il est donc nécessaire d'en parler." Malgré cette agression, la STIB a constaté une évolution positive de la sécurité sur son réseau l'année dernière. Les équipes de sécurité ont enregistré 208 agressions physiques commises à l'encontre du personnel contre 211 en 2011, soit une légère diminution de 1,4%. Mais cette baisse atteint 6,8% en prenant en compte l'augmentation du nombre de voyages, souligne la STIB. Depuis avril 2012, 45 agents ont d'ailleurs renforcé le service de sécurité de la STIB et 200 policiers supplémentaires sont présents sur le réseau. "Il y a des progrès, c'est incontestable", reconnaît Robert Timmermans. "Mais nous avions évoqué ces problèmes de sécurité bien avant le drame. Il faut également continuer à avancer sur des thèmes importants, notamment sur la politique de prévention." (DDM)

Nos partenaires