Les jihadistes du nord du Mali revendiquent le rapt d'un Français dans l'Ouest

21/11/12 à 22:37 - Mise à jour à 22:37

Source: Le Vif

(Belga) Les jihadistes qui occupent le nord du Mali ont revendiqué mercredi l'enlèvement la veille dans l'ouest de ce pays d'un Français de 61 ans, dans un appel téléphonique d'un de leurs responsables à un journaliste de l'AFP à Bamako.

"Les moujahidine (...) ont dans leurs mains un Français (...)", a déclaré Abdoul Hicham, membre de la direction du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) qui n'a pas dit explicitement si c'était son groupe ou ses alliés d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui détenait l'otage. Il n'a pas non plus indiqué quelles étaient les revendications en échange d'une éventuelle libération. Ce nouvel enlèvement porte à sept le nombre de Français otages des jihadistes au Mali. Six d'entre eux avaient été enlevés par Aqmi: quatre dans le nord au Niger en septembre 2010 et deux dans le nord du Mali en novembre 2011. Gilberto Rodriguez Leal, 61 ans, né au Portugal mais de nationalité française, a été enlevé par au moins six hommes armés mardi soir à Diéma, localité située à l'est de Kayes, ville proche des frontières avec le Sénégal et la Mauritanie. Selon la France, M. Rodriguez Leal n'a pas été enlevé à Diéma, mais à Nioro, ville située un peu plus au nord, à la frontière mauritanienne. Ce nouvel enlèvement d'un ressortissant français survient alors que Paris est en pointe dans les préparatifs d'une force armée internationale - essentiellement composée de soldats africains - devant intervenir avec l'aval de l'ONU dans le nord du Mali pour en chasser les groupes armés islamistes. (DGO)

Nos partenaires