Les islamistes égyptiens se tiennent éloignés de Tahrir après les violences

11/10/13 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

(Belga) Les islamistes égyptiens ont demandé à leurs partisans de ne pas se rendre sur la place Tahrir au Caire lors des manifestations hebdomadaires vendredi pour le retour du président islamiste déchu Mohamed Morsi, après des heurts meurtriers.

"Nous avons pris cette décision pour calmer les choses après les événements du 6 octobre", a expliqué à l'AFP Tareq Hussein, un responsable d'une composante de l'Alliance pour la Démocratie et contre le coup d'Etat, menée principalement par les Frères musulmans. "Nous retenons notre respiration après le massacre de dimanche", a-t-il ajouté, en référence aux heurts entre la police et des manifestants pro-Morsi qui ont fait 57 morts le 6 octobre, dont 48 au Caire. Dans la capitale, les violences ont eu lieu lorsque des partisans de l'ancien président ont tenté de se rendre sur l'emblématique place Tahrir, alors que des partisans de l'armée célébraient le 40e anniversaire de la guerre arabo-israélienne d'octobre 1973. "Le régime mis en place par le coup d'Etat fait couler le sang, sans aucun respect pour les lois et les valeurs de nos grand hommes", a dénoncé l'Alliance dans un communiqué. La coalition "appelle donc les manifestants à éviter les places de carnage, que ce soit Tahrir ou les autres", selon le communiqué. (Belga)

Nos partenaires