Les inscriptions libres pour les écoles néerlandophones ont démarré à Bruxelles

06/05/13 à 19:03 - Mise à jour à 19:03

Source: Le Vif

(Belga) Les inscriptions directes dans les écoles primaires et maternelles néerlandophones de Bruxelles ont démarré lundi. Dès à présent, les parents peuvent inscrire librement leurs enfants dans ces écoles, selon le principe du "premier arrivé, premier servi".

Pour l'instant, il reste encore quelque 1.500 places libres pour l'année scolaire prochaine dans l'enseignement fondamental néerlandophone à Bruxelles. Parmi celles-ci, on en compte 148 pour la classe d'accueil et 18 pour les enfants qui entrent en 1ère maternelle. "Les 18 places libres (...), c'est largement trop peu pour pouvoir garantir une place à tous ces enfants sur les bancs de l'école", selon Walentina Cools, de la plate-forme "LOP" pour l'égalité des chances dans l'enseignement. Mme Cools souhaite que le monde politique prenne en compte le problème de capacité et trouve les solutions nécessaires. Outre les élèves en classe d'accueil, il faut aussi accorder de l'attention aux autres années des classes maternelles, où le problème de capacité peut être plus grand encore, selon la plate-forme. Pour attribuer les places, il y a des périodes d'inscriptions réparties sur toute l'année scolaire. Viennent d'abord les frères et soeurs d'enfants qui fréquentent déjà l'école et les enfants des membres du personnel. Au second tour d'inscriptions, qui s'est terminé le 1er février, tous les autres enfants peuvent exprimer leur préférence. Les catégories prioritaires "Néerlandais" et "GOK" (Egalité des chances dans l'enseignement) y sont également inclues. A partir du 6 mai, la procédure d'inscription libre commence. Les parents de 600 enfants qui doivent entrer en 1ère maternelle n'ont pas eu de place dans l'une de leurs écoles de préférence. Des places peuvent toutefois encore se libérer si d'autres inscriptions ne sont pas confirmées. Plus d'informations: www.inschrijveninbrussel.be (Belga)

Nos partenaires