Les infirmiers des soins à domicile sont inquiets et vont le faire savoir le 16 octobre

05/10/12 à 17:48 - Mise à jour à 17:48

Source: Le Vif

(Belga) Les infirmiers des soins à domicile mèneront une action de sensibilisation sur les problèmes qu'ils rencontrent et leurs conséquences pour la santé publique le mardi 16 octobre, annoncent plusieurs associations et fédérations du secteur dans un communiqué vendredi. Elles dénoncent notamment le sous-financement des soins infirmiers à domicile et le coût des trajets.

Les infirmiers des soins à domicile sont inquiets et vont le faire savoir le 16 octobre

Les infirmiers distribueront notamment des tracts à la Gare du Midi pour sensibiliser les navetteurs. Vers 13h, une centaine de voitures se rassembleront place Horta avant qu'une délégation ne rencontre la ministre fédérale de la Santé publique Laurette Onkelinx (PS). Les infirmiers des soins à domicile sont inquiets pour l'avenir. Actuellement, il y a 1,9 million de personnes de plus de 65 ans en Belgique. En 2030, ils seront plus de 2,7 millions. "Les demandes pour un maintien à domicile iront donc croissantes", estime les différentes fédérations. Or, les soins infirmiers à domicile rencontrent déjà de nombreux programmes. "Ils se doivent d'être toujours plus professionnels, efficaces et humains, mais avec peu de moyens." Le secteur pointe ainsi quatre gros problèmes. D'abord, le sous-financement de ces soins, dont la qualité pâtit en conséquence. Ensuite, le coût des prestations qui souffrent d'un écart important avec les indices. Les trajets en voiture deviennent trop chers, et font naître la crainte de refuser certaines prestations au nom de la rentabilité. Enfin, le temps de ces prestations doit souvent être réduit, toujours dans une optique de rentabilité. (PVO)

Nos partenaires