"Les implants mammaires français Cereform en quarantaine administrative"

27/02/14 à 18:42 - Mise à jour à 18:42

Source: Le Vif

(Belga) Les implants mammaires Cereform de la société française Cereplas ont été placés en quarantaine en Belgique pour des raisons administratives, a confirmé l'agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). Il n'existe toutefois aucun danger pour la santé des personnes portant ces implants.

"Les implants mammaires français Cereform en quarantaine administrative"

Selon l'agence de presse néerlandaise ANP, Cereplas a dû rappeler ses produits partout en Europe, un rappel ordonné par l'Agence nationale française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) car la société était en retard pour le test semestriel portant sur ses procédures de stérilisation. "La collaboration avec nos collègues français et le distributeur du produit, Euromi, a été très transparente. Nous n'avons pas communiqué au grand public car il s'agit d'une raison administrative et non d'un problème lié à la santé ou à la sécurité du produit", a expliqué Ann Eeckhout, la porte-parole de l'AFMPS. Depuis 14 ans, 10.000 produits de Cereplas ont été importés en Belgique. Un seul incident a été signalé en mars 2013, quand un implant s'est fissuré. (Belga)

Nos partenaires