Les impacts des accords commerciaux européens pas suffisamment analysés

21/05/14 à 13:12 - Mise à jour à 13:12

Source: Le Vif

(Belga) Les impacts des accords commerciaux préférentiels négociés au niveau européen ne sont pas suffisamment analysés, selon un rapport présenté mercredi par la Cour des comptes de l'Union européenne.

Les auditeurs de l'Union ont analysé certains aspects des accords préférentiels conclus avec 44 pays du monde, ainsi que du système de préférences généralisé, qui offre des conditions favorables à certains pays en développement. Le controversé projet d'accord commercial transatlantique (TTIP) n'a par contre pas été inclus. S'ils ne se prononcent pas eux-mêmes sur le fond de la question, les auditeurs estiment que la Commission analyse insuffisamment l'impact attendu de ces accords, et qu'elle ne réalise pas non plus assez d'analyses ex-post. L'impact des préférences commerciales sur la réduction de la pauvreté peut donc être remis en question. La Cour des comptes épingle également la faiblesse des contrôles douaniers, dans un échantillon de cinq grands pays, qui ne permettent pas d'empêcher que certaines importations bénéficient indûment des préférences tarifaires. Ceci risque de traduire par des pertes de recettes douanières. (Belga)

Nos partenaires