Les gouvernements vont discuter ce mois-ci des compétences usurpées

07/04/13 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre Elio Di Rupo veut s'entretenir le 19 avril avec les entités fédérées à propos des compétences usurpées. C'est ce que le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) a déclaré dimanche dans De Zevende Dag (Eén). Le gouvernement fédéral veut réduire son effort de 300 millions d'euros sur ces compétences relevant des entités fédérées mais financées par le fédéral.

Les gouvernements vont discuter ce mois-ci des compétences usurpées

Les discussions sur les compétences usurpées - telles que la politique des grandes villes ou la coopération universitaire au développement - se prolongent. Le gouvernement fédéral a inscrit dans son budget un montant relatif à des dépenses supprimées pour ces compétences. Les entités fédérées ne sont pas disposées à reprendre sans raison ces dépenses engagées par le gouvernement fédéral. Kris Peeters veut entendre désormais de quelles dépenses précisément il s'agit. "Nous ne pouvons pas mettre de l'argent sur le côté si nous ne savons pas de quoi il s'agit", a-t-il déclaré à la VRT. Le ministre-président flamand, qui vient juste de rentrer de quelques missions à l'étranger, est également revenu sur les discussions relatives à la diplomatie économique. Kris Peeters a regretté que le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR), actuellement au Brésil a désigné, malgré la protestation des entités fédérées, les premiers conseillers économiques et a rappelé que le gouvernement flamand se tourne vers le Conseil d'Etat. (MUA)

Nos partenaires