Les génériques permettent une économie de 130 millions d'euros en couverture santé

22/02/14 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) L'arrivée de nouveaux médicaments génériques sur le marché, combinée au mécanisme de baisse de prix des molécules en fin de brevet, va entraîner des économies de plus de 130 millions d'euros pour l'Etat et les patients, ressort-il d'une étude du Boston Consulting Group (BCG), rapporte samedi l'Echo.

Pour parvenir au montant total de 130 millions d'euros gagnés chaque année, BCG a modélisé les réductions de prix attendues de 45 médicaments dont le brevet expire entre 2013 et 2016, soit la quasi-totalité des médicaments qui seront "en fin de vie" sur le marché belge durant cette période. Selon le bureau américain, cet argent pourrait être utilisé pour financer les innovations à venir sans mettre en danger l'équilibre actuel des dépenses. Dans cette étude, le BCG tire aussi le signal d'alarme : la Belgique sous-investit dans les anti-cancéreux. (Belga)

Nos partenaires