Les friteries belges gardent la patate

22/08/13 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de friteries en Belgique, estimé à près de 5.000, reste constant ces dernières années, indique jeudi le président de l'Union nationale des frituristes (Unafri), Bernard Lefèvre. C'est en Flandre que ces établissements sont les plus nombreux.

Les friteries belges gardent la patate

La Flandre compte un peu plus de 2.900 friteries (soit environ 60 de moins qu'en 2008), la Wallonie environ 1.500 et Bruxelles en abrite près de 300, selon la dernière étude en date, publiée en mars lors de la semaine de la frite. Ces chiffres ne reprennent toutefois pas les chaînes de fast-food. Selon l'Unafri, les friteries, qui au fil du temps voient naître une concurrence de plus en plus grande, résistent. "Notre part de marché diminue, mais dans un marché qui, lui, s'agrandit. Les friteries ont survécu naturellement à l'envahissement des fast-food et autres phénomènes", souligne Bernard Lefèvre. Il y a une trentaine d'années, "aller à la friterie était une option sur trois. Les gens cuisinaient chez eux, allaient au restaurant ou à la friterie". Aujourd'hui, c'est devenu une option sur dix. L'offre alternative à la cuisine à domicile augmente, mais les friteries ne coulent pas. Certes, de nombreux établissements ferment chaque année, mais d'autres tout aussi nombreux ouvrent leurs portes. "Le plus difficile, c'est de perdurer", affirme M. Lefèvre. Selon l'Unafri, pour éviter de se retrouver parmi les friteries malheureuses, une formation reste indispensable pour ouvrir un établissement. "Il faut que les nouveaux sachent à quoi s'attendre, surtout au niveau de l'hygiène, des comptes et du calcul des prix". La bonne cuisson, "c'est finalement le client qui décide". Selon la dernière étude disponible, 81% de la population se rend de temps en temps à la friterie et 7% au moins une fois par semaine. Au total, 96% des Belges consomment des frites au moins une fois par mois, "un chiffre constant d'année en année". Du côté de la pomme de terre, on travaille également à faire perdurer le secteur et sa rentabilité, puisque Belgapom a révélé jeudi que des recherches sont en cours à propos d'une nouvelle sorte de pommes de terre Bintje, une variété couramment consommée fraîche mais surtout... en frites. (Belga)

Nos partenaires