Les forces algériennes encerclent les preneurs d'otages

17/01/13 à 08:22 - Mise à jour à 08:22

Source: Le Vif

(Belga) Les forces de l'ordre encerclaient jeudi un site gazier du centre-est de l'Algérie, où un groupe islamiste lié au réseau Al-Qaïda détient une quarantaine d'otages étrangers et réclame l'arrêt de l'intervention militaire française au Mali voisin.

Les forces algériennes encerclent les preneurs d'otages

Des citoyens des Etats-Unis, du Japon, de France et de Grande-Bretagne figurent notamment parmi les otages, selon les ravisseurs. Des Asiatiques en font également partie, selon l'un des otages cité par la télévision France 24. Le ministre algérien de l'Intérieur, Dahou Ould Kablia, a exclu toute négociation avec les ravisseurs , après avoir annoncé que l'attaque mercredi, suivie de la prise d'otages, avait fait deux morts: un Britannique et un Algérien. Les autorités "ne répondront pas aux revendications des terroristes et refusent toute négociation", a-t-il dit aussitôt après l'attaque qui a aussi fait, selon lui, six blessés -deux Britanniques et un Norvégien, et trois membres de la sécurité algérienne. Le groupe qui se fait appeler les "Signataires par le sang" a revendiqué la prise d'otages, dans un communiqué publié par le site mauritanien Alakhbar. C'est le nom que l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, récemment destitué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a donné à son unité combattante. "Nous annonçons avoir réussi une attaque de taille en réaction à la croisade menée par les forces françaises au Mali", indique-t-il. "Nous affirmons que les otages sont plus de 40 Croisés, dont 7 Américains et 2 Britanniques, parmi d'autres nationalités". (MUA)

Nos partenaires