Les femmes touristes évitent l'Inde après les agressions sexuelles

01/04/13 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de touristes étrangères visitant l'Inde a diminué de 35% ces trois derniers mois après une série de viols d'Indiennes et d'étrangères, a indiqué la Chambre de l'industrie lundi.

Un sondage mené auprès de 1.200 tour-opérateurs par l'Associated Chambers of Commerce and Industry (Assocham) a aussi révélé que le nombre total de touristes a baissé de 25% sur base annuelle, les voyageurs préférant des destinations comme les Philippines et le Vietnam. "Les agressions sexuelles constituent une raison majeure pour laquelle les touristes étrangères annulent leur projet de voyage", a indiqué Manju Negi, directrice adjointe d'Assocham. "Elles s'inquiètent des standards de sécurité." La mort d'une femme de 23 ans, violée par six hommes dans un bus de New Delhi en décembre, a suscité de nombreuses protestations en Inde. Le nombre de viols collectifs dénoncés a augmenté depuis, et les touristes étrangères ne sont pas épargnées. Une cycliste suisse a ainsi été victime d'un viol collectif le mois passé, et une étudiante sud-coréenne aurait elle aussi été droguée et violée le mois précédent. Près de 72% des tour-opérateurs interrogés ont indiqué avoir enregistré une série d'annulations depuis janvier - considéré comme une saison fortement touristique - par des femmes originaires principalement de l'Union européenne, des Etats-Unis, du Canada et de l'Australie. Plusieurs pays ont émis des recommandations conseillant à leurs citoyens d'être prudents ou d'éviter l'Inde. (SLE)

Nos partenaires