Les femmes toujours à la peine quant à l'égalité salariale

24/10/12 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Le Vif

(Belga) Les femmes parviennent à combler le fossé qui les sépare des hommes en matière de santé et d'éducation, mais peinent à le combler lorsqu'il s'agit d'emplois et de salaires, selon une étude portant sur 135 pays publiée mercredi par le Forum économique mondial (WEF). La Belgique, qui progresse d'un rang par rapport à 2011, occupe la 12e place du classement.

Le rapport, intitulé "Global gender gap report 2012", a été publié quelques heures après l'échec de l'Union européenne à fixer un quota de 40% de femmes dans les conseils d'administration des sociétés cotées en bourse. L'étude indique que les pays nordiques, avec en tête l'Islande, la Finlande, et la Norvège ont été les plus méritants en matière d'égalité des chances, tandis que le Tchad, le Pakistan et le Yémen occupent les dernières places du classement. Si presque tous les pays ont progressé quant à l'accès des femmes aux soins de santé et à l'éducation, seuls 60% des pays ont réussi à réduire l'écart salarial, et 20% à corriger les disparités entre les sexes sur le plan politique. La France a perdu deux places dans le classement général et occupe le 57ème rang. Les Etats-Unis reculent également de 5 places pour se situer à la 22ème position. La Chine passe de la 66ème à la 69ème place. Par ailleurs, la Grèce, qui occupe le 82ème rang, est le pays qui a le plus chuté en perdant 26 places. Selon le rapport du WEF, la réduction du fossé entre hommes et femmes est fondamentale pour la croissance économique et la stabilité. Aucun pays du Moyen-Orient ou de l'Afrique du Nord ne figure dans les 100 premiers pays du classement. (PVO)

Nos partenaires