Les facs de Namur se recueillent pour le "tueur fou de Mouscron"

19/12/12 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Le Vif

(Belga) A l'initiative d'Anne Lemaître, directrice du département de mathématiques des Facultés universitaires de Namur, un courriel a été envoyé à tout le personnel et aux étudiants pour les inviter à une cérémonie de recueillement jeudi pour Arnaud Degezelle, le "tueur fou de Mouscron" mort en prison la semaine dernière, peut-on lire mercredi dans L'Avenir.

L'initiative est soutenue par le recteur de l'université. Arnaud Degezelle, qui purgeait une peine de perpétuité à la prison d'Andenne, suivait depuis deux ans des études de mathématiques via le jury universitaire de la Communauté française. En 1992, alors âgé de 17 ans, il avait tué sans raison un adolescent de 16 ans et tenté d'assassiner quatre autres personnes dans les rues de Mouscron. Dans son courriel, Anne Lemaître explique que "la mort d'Arnaud par overdose (accidentelle ou délibérée? ) met fin brutalement à son 'projet de vie' et pose énormément de questions sur la solitude et le désespoir dans nos prisons, comme sur les politiques de réinsertion." L'idée d'une cérémonie de recueillement paraît toutefois déplacée pour certains aux sein des facultés namuroises. Mais malgré les critiques, Mme Lemaître persiste et signe: "Je n'oblige personne à venir à cette cérémonie de recueillement. Ce n'est pas une cérémonie d'hommage. Mais j'estime que chacun a le droit de ne pas être jugé sur son passé. Ceux qui critiquent l'initiative, ils me font penser à ceux qui ont hué Michelle Martin à sa sortie de prison. Mais un homme ne se résume pas à la somme de ses actes". (VAD)

Nos partenaires