Les experts déconseillent l'utilisation de 113 médicaments selon Test-Achats

17/02/14 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 43% des médicaments n'ont pas démontré leur efficacité totale, selon une étude de l'association de consommateurs Test-Achats dont Le Soir, De Standaard et Het Nieuwsblad font écho lundi. L'enquête se fonde sur des données sur l'efficacité de 4.000 médicaments.

Les experts déconseillent l'utilisation de 113 médicaments selon Test-Achats

Parmi les 4.000 médicaments analysés, 27% ont une "utilité limité", 12% sont d'une "utilité contestable" et 3% sont carrément à déconseiller. Parmi ces deux dernières catégories, l'on retrouve plusieurs médicaments équipant la plupart des pharmacies familiales, tels le Lysomucil, l'Orofar, le Cataflam, l'Effortil ou encore l'Afebril. "Il y a des doutes sérieux quant à l'efficacité et/ou la sécurité de 460 produits et que, pour 113 d'entre eux, les experts conseillent fermement de ne plus les utiliser", selon le rapport de Test-Achats. Pour expliquer la poursuite de la commercialisation et de la prescription de ces médicaments à l'efficacité douteuse, Test-Achats met en exergue l'organisation du secteur ainsi que les études préalables à la commercialisation d'une substance, souvent fondée sur une comparaison avec un placebo qui ne tient pas compte de divers facteurs tels l'âge du patient ou les interactions avec les autres médicaments. (Belga)

Nos partenaires