Les expatriés qui roulent en vélo à Bruxelles ne se sentent pas en sécurité

15/04/14 à 12:59 - Mise à jour à 12:59

Source: Le Vif

(Belga) Seuls 25% des expatriés qui se déplacent occasionnellement ou régulièrement en vélo à Bruxelles se sentent en sécurité sur leur deux-roues, tandis que 80% estiment la qualité des pistes cyclables insuffisante. C'est ce qui ressort d'un sondage en ligne effectué par Kwinten Lambrecht, un citoyen bruxellois et cycliste militant. Les expatriés étaient invités à y participer via Facebook et Twitter. Au total, 202 personnes y ont répondu.

Les expatriés qui roulent en vélo à Bruxelles ne se sentent pas en sécurité

Kwinten Lambrecht travaille comme consultant en communication auprès de la Commission européenne. Constatant que de nombreux expatriés roulent à vélo mais ne prennent pas part aux débats sur la mobilité à Bruxelles, il a souhaité leur donner une voix avant les élections. "Ce sondage n'est pas scientifique, mais il montre quand même que, pour les expatriés, la situation des cyclistes à Bruxelles est un désastre", commente-t-il. Seul résultat positif: 65% des sondés apprécient le système de partage Villo!. Rayon solutions, 162 des 202 sondés recommandent davantage de pistes cyclables, 140 plus de zones sans voitures, 81 une taxe de circulation pour les voitures et 42 plus d'avantages fiscaux pour les cyclistes urbains. En juillet 2013, une étude du Bureau de Liaison Bruxelles-Europe à laquelle avaient participé 9.072 personnes révélait que 11,1% des expatriés vivant à Bruxelles se déplacent presque chaque jour en vélo, alors que cette proportion est de 3,5% sur l'ensemble des Bruxellois, selon les derniers chiffres de l'Observatoire de la mobilité. (Belga)

Nos partenaires