Les étudiants liégeois sensibilisés aux risques de l'alcool

17/10/13 à 22:13 - Mise à jour à 22:13

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 300 étudiants liégeois ont assisté jeudi soir à l'ULg à une conférence sur les dangers de l'alcool et les responsabilités des organisateurs de baptême, une initiative de l'association générale des étudiants liégeois, qui compte la réitérer chaque année.

L'amphithéâtre de HEC-ULg était bien rempli jeudi soir: environ 300 étudiants de différentes facultés universitaires et de hautes écoles ont assisté à une conférence sur les risques liés à l'alcool et les responsabilités des organisateurs de baptêmes ou des parrains/marraines. Une initiative prise par l'Agel (association générale des étudiants liégeois) et la MEL (Maison des étudiants liégeois) à la suite de la polémique entraînée par l'activité de baptême d'une étudiante vétérinaire ayant mal tourné. "Il fallait recadrer, faire en sorte que les étudiants connaissent leurs responsabilités et les limites à ne pas franchir", a commenté Franck Wandji, président de l'Agel. Durant 1h30, deux anciens présidents de l'Agel, Quentin Le Bussy (chef d'entreprise) et Philippe Devos (chef du service soins intensifs du CHC) ont rappelé à l'auditoire les devoirs moraux et civiques de chacun, puis les risques liés à la consommation d'alcool. "Une 'bleuette' de 55 kilos qui boit 10 bières risque potentiellement le coma", a rappelé Philippe Devos. "Les vrais dangers de l'alcool, ce sont les chutes et les accidents. Mais en 8 ans au CHC, je n'ai jamais eu de coma venant des fêtes folkloriques estudiantines. Par contre, il y en a souvent dans le Carré", a-t-il encore souligné. Les étudiants ont ensuite pu poser des questions. L'Agel compte répéter ce type de conférence chaque année. (Belga)

Nos partenaires