Les étudiants de l'internat IACF attirent l'attention sur le délabrement de leurs dortoirs

27/11/13 à 17:43 - Mise à jour à 17:43

Source: Le Vif

(Belga) Les étudiants de l'internat autonome de la communauté française (IACF) ont fait visiter les bâtiments, mercredi à partir de midi, aux responsables politiques de la commune de Forest. Une délégation sera reçue jeudi à 10h30 au cabinet du ministre Jean-Marc Nollet (Ecolo) en charge des Bâtiments scolaires pour la Fédération Wallonie-Bruxelles. Un rassemblement étudiant est prévu place Surlet de Chokier dans le même temps.

Les étudiants demandent un échéancier pour les travaux à réaliser. "En 2008, il y avait eu des promesses pour des budgets", remarque Nicolas Toffolo, porte-parole de l'Union syndicale étudiante. "La priorité reste toujours les douches. Depuis la fin de l'année scolaire passée, les problèmes d'humidité ont atteint les chambres. Les champignons doivent aujourd'hui régulièrement être grattés." L'état des lieux de ce bâtiment des années 60 est particulièrement éloquent dans la partie réservée aux filles. A la suite de l'effondrement d'un faux-plafond gorgé d'eaux sur une étudiante au début de l'année scolaire 2012-2013, un étage a été condamné. Le dernier étage, qui est le plus praticable, dispose de seulement quatre douches pour environ 70 étudiantes. "La moitié des blocs sanitaires ne sont pas utilisables", constate le bourgmestre Marc-Jean Ghyssels (PS). "Je vais écrire au ministre Nollet pour lui rappeler la situation." Cette année, il y a 184 internes pour 189 places disponibles. Les étudiants estiment que la plupart des occupants sont des nouveaux inscrits. Le loyer est de 241 euros, repas compris. (Belga)

Nos partenaires