Les Etats généraux des médias d'information tracent 27 pistes pour aider la presse

18/11/13 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Le Vif

(Belga) Après quatre années de réflexions, les Etats généraux des médias d'information (EGMI) ont formulé dans un rapport rendu public lundi vingt-sept recommandations pour aider les médias francophones belges, en particulier la presse écrite, à sortir de la crise qu'ils connaissent depuis plusieurs années.

Chiffres de vente en baisse continue, rentrées publicitaires en berne, licenciements, statuts précaires, menaces sur l'indépendance et le pluralisme, et passage onéreux à l'ère numérique: la presse écrite vit l'une des mutations les plus difficiles de son histoire. Face à ce constat, le rapport préconise à une série de solutions à court et moyen termes, dont la création d'un observatoire des médias qui serait chargé d'analyse permanente du secteur, mais aussi la mise sur pied d'une structure de formation continue pour les journalistes, avec un accent particulier mis sur les nouveaux médias. Face au défi posé par la transition numérique, les Etats généraux recommandent, avant tout éventuel relèvement de l'aide publique à la presse, une révision préalable des critères d'octroi. Ainsi, pour pouvoir bénéficier de ces aides, les patrons de presse devraient notamment avoir au moins 60% de leurs journalistes sous contrat à durée indéterminée (contre 40% aujourd'hui), rémunérer adéquatement les droits d'auteur, organiser l'élection du rédacteur en chef par les membres de la rédaction. (Belga)

Nos partenaires