Les entreprises invitées à prévenir le burn-out

04/11/13 à 11:48 - Mise à jour à 11:48

Source: Le Vif

(Belga) Les acteurs du monde de l'entreprise, employeurs, ressources humaines et représentants des travailleurs, sont incités à prévenir les risques de burn-out dans une campagne d'information lancée lundi par la ministre de l'Emploi Monica De Coninck.

Les entreprises invitées à prévenir le burn-out

Au programme figurent un site web www.sesentirbienautravail.be, des spots radio, des banners thématiques sur des sites d'information généralistes et spécialisés, un guide pratique disponible auprès de l'administration, des sessions de sensibilisation pour les membres du Comité de prévention et de protection au travail (CPPT), les syndicats et l'Union des classes moyennes, ainsi qu'un projet de recherche-action. Ce volet est le deuxième d'une campagne qui vise à prévenir les risques psychosociaux dans les entreprises. Cette prévention est du ressort du CPPT et du Conseil d'entreprise. Dans le même temps, la loi sur le bien-être au travail sera bientôt modifiée de manière à renforcer son champ d'application au bien-être psychosocial en général. Le phénomène concerne la santé des travailleurs ainsi que l'organisation du travail et l'image de l'entreprise. "L'objectif n'est pas de harceler l'employeur en le stigmatisant mais il est responsable du climat au sein de l'entreprise et il n'est pas bon que son image soit écornée", a souligné la ministre de l'Emploi. Selon une étude commandée par le SPF, quelque 19.000 travailleurs ayant consulté un médecin sont directement touchés par un burn-out. D'autres études se basant sur les témoignages de travailleurs estiment qu'un sur quatre est atteint. "C'est un problème énorme", a indiqué Mme De Coninck. (Belga)

Nos partenaires