Les enfants belges avalent toujours plus de médicaments

22/11/12 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Les enfants belges avalent plus de médicaments que jamais. La consommation de médicaments chez les moins de 18 ans a augmenté de 15 pc en cinq ans, selon des chiffres de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) rapportés jeudi par le quotidien Het Laatste Nieuws.

Les enfants belges avalent toujours plus de médicaments

Cette hausse vaut pour près de l'ensemble des médicaments destinés aux enfants. Ainsi, près de 12 des 15 médicaments les plus souvent prescrits aux mineurs ont vu leur consommation augmenter entre 2007 et 2011. La hausse la plus importante est constatée dans la catégorie des médicaments anti-reflux, dont la consommation a augmenté de plus de 50 pc. Plus de 3 millions de médicaments de ce type sont prescrits chaque année. Les médicaments contre les psychoses, comme la schizophrénie (+37 pc) et les troubles du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) (+35 pc) sont de plus en plus utilisés d'année en année, tout comme les médicaments contre le diabète (+24 pc) et l'asthme (+21 pc). Des chiffres qui interpellent pédiatres et pédo-psychiatres, qui parlent d'une surmédication. "Nous prescrivons beaucoup trop facilement et beaucoup trop de médicaments aux enfants", réagit le professeur en pédiatrie Tvan Vandenplas (VUB), pour qui il faut inverser cette tendance, évoquant notamment les effets secondaires dangereux de certains médicaments. Un sentiment partagé par le psychanalyste Stijn Vanheul (UGent). "Les personnes considèrent de plus en plus la médecine comme un produit de consommation. Tout comme pour un ordinateur, qu'on remplace quand il est cassé, une maladie doit aussi être réglée en deux temps trois mouvements, en faisant usage de médicaments." (MUA)

Nos partenaires