Les enfants atteints du TDAH ne bénéficient pas d'un traitement approprié

24/01/14 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Les enfants atteints d'un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ne bénéficient pas d'un traitement adéquat, écrivent vendredi De Standaard et Het Nieuwsblad. Un constat déjà posé par le Conseil supérieur de la santé (CSS), par des associations et par des médecins: la formation des parents et la thérapie sont les premiers traitements les plus appropriés pour un enfant atteint de TDAH.

La médication pour le TDAH d'environ 30.000 enfants et adolescents de moins de 18 ans est remboursée par l'assurance maladie. Presqu'autant d'adolescents ingurgitent des comprimés sans que ceux-ci ne soient remboursés. Selon le dernier avis du CSS datant de l'année passée, les parents d'enfants atteints d'un tel trouble devraient en premier lieu être orientés vers des formations parentales accessibles financièrement. C'est seulement si cela s'avère insuffisant que des comprimés peuvent alors être prescrits, estime le CSS. La médication est la règle en cas de troubles du déficit de l'attention sévères. Mais, dans la pratique, cela se passe différemment. La plupart des enfants et des adolescents atteints de TDAH se voient directement prescrire des pilules. Le fait que la médication soit remboursée, au contraire de la thérapie, n'est sans doute pas étranger à ce phénomène. (Belga)

Nos partenaires