Les émissions de méthane des ruminants mesurées grâce à des chercheurs belges

12/02/13 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Source: Le Vif

(Belga) Une équipe de chercheurs de Gembloux Agro-Bio Tech a mis au point une nouvelle technique pour estimer les émissions de méthane des ruminants, rapporte mardi l'Université de Liège dans un communiqué de presse. Cette méthode, financièrement accessible aux éleveurs, permet de récolter des mesures plus précises et fiables, selon l'Université.

Comme tous les ruminants, les vaches jouent un rôle non négligeable dans la production des gaz à effet de serre, écrit l'Université de Liège. Selon la Food and Agricultural Organisation (FAO), l'élevage de ruminants contribue d'ailleurs à raison de 4,5% au réchauffement climatique de la planète. Pour réduire cet impact négatif, il est nécessaire de disposer d'une méthode de mesure fiable et financièrement accessible aux éleveurs et à l'industrie laitière, ajoute l'Université. Les chercheurs de Gembloux Agro-Bio Tech ont donc mis au point une nouvelle technique de mesure, plus précise et moins coûteuse (20 cents à un euro par analyse) que les précédentes, en utilisant l'ensemble des informations fournies par l'analyse infrarouge du lait des vaches. "Une démarche d'autant plus vitale que la législation européenne sur l'étiquetage carbone des aliments avance à grands pas", précise l'Université de Liège. "Il pourrait être inéquitable, pour certains éleveurs, de voir leur production laitière échapper à un étiquetage favorable faute d'avoir été identifiés comme peu émetteurs par une méthode suffisamment fine et individuelle." (DDM)

Nos partenaires