Les émissions de CO2 des véhicules sont sous-estimées

28/05/13 à 14:44 - Mise à jour à 14:44

Source: Le Vif

(Belga) Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) affichées par les constructeurs automobiles diffèrent de plus en plus de celles constatées en conduite réelle, affirme le rapport, reçu à Paris, d'un institut dont le siège est à Berlin.

Les émissions de CO2 des véhicules sont sous-estimées

"Alors que la différence moyenne entre les tests en laboratoire et les résultats lors d'une conduite réelle était de 11% en 2011, elle est passée en 2011 à 25%", avance l'International council on clean transportation (ICCT, conseil international sur les transports propres), qui a comparé les données des principaux constructeurs européens et américains avec des mesures réelles effectuées dans plusieurs pays. Si "tous les constructeurs optimisent les résultats de leurs tests dans une certaine mesure", l'ICCT souligne que les écarts "diffèrent significativement d'un constructeur à l'autre". Ainsi, les écarts les plus importants, de l'ordre de 25 à 30% sont enregistrés chez les constructeurs allemands BMW, Audi, Vauxhall/Opel (GM) et Mercedes (Daimler). Viennent ensuite Fiat, Volkswagen et Ford (entre 20 et 25%) puis Renault, PSA, et Toyota (environ 15%). "Les constructeurs de véhicules les moins émetteurs de CO2 manipulent donc moins les résultats des tests que les constructeurs produisant des véhicules les plus gourmands en énergie", relève le rapport. L'ONG souligne également que l'augmentation des écarts constatés a été particulièrement marquée après 2007-2008, lorsque plusieurs Etats européens ont adopté un système de taxation des émissions de CO2 des véhicules. Les auteurs de ces travaux précisent que les chiffres des constructeurs n'ont rien d'illégal, mais que les industriels utilisent à leur avantage les failles du système actuel de mesures, appelé NEDC. (Belga)

Nos partenaires