Les effets indésirables du traitement contre le cancer pourraient être mieux traités

13/12/12 à 01:25 - Mise à jour à 01:25

Source: Le Vif

(Belga) L'utilité de nombreuses pratiques couramment utilisées pour apaiser les effets indésirables liés au traitement contre le cancer n'est pas démontrée scientifiquement, a indiqué vendredi le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE). Davantage de recherches devraient être consacrées aux médicaments utilisés à cette fin.

Lorsqu'une radiothérapie ou une chimiothérapie commence, les patients atteints d'un cancer peuvent se retrouver désemparés face aux effets secondaires désagréables du traitement. Outre la chute des cheveux, ces patients doivent aussi subir des aphtes dans la bouche, des problèmes de peau, des nausées, des problèmes neurologiques ou encore un risque accru d'infections. Or, l'utilité des méthodes actuelles pour traiter ces effets indésirables n'est pas scientifiquement démontrée, indique le KCE. Ainsi, aucune preuve ne permettrait d'affirmer que les bains de pied (après la chimiothérapie) et les crèmes pour la peau (après l'irradiation) traitent les problèmes de peau. En outre, certains bains de bouche contenant un médicament actif contre les aphtes et les infections buccales dues à des champignons ne sont pas recommandés. Les perfusions de calcium et de magnésium contre certains problèmes neurologiques et l'utilisation du cannabis médical contre les vomissements ne sont pas non plus conseillées, ressort-il du communiqué. "On investit davantage dans la découverte de nouvelles thérapies que dans les méthodes de prévention ou de traitement de leurs effets secondaires", déplore KCE. "Afin d'améliorer la qualité de vie des patients, il faudrait consacrer plus d'attention aux effets secondaires indésirables des médicaments utilisés à la suite des traitements contre le cancer, même après leur mise sur le marché", conclut le Centre. (FMA)

Nos partenaires