Les écoles belges doivent être aérées

18/04/13 à 07:22 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Le niveau de polluants est globalement maîtrisé dans les écoles belges, selon une étude réalisée par l'Ecole de santé publique de l'ULB. Quatre dépassements inquiétants des normes ont toutefois été constatés par les chercheurs, qui estiment que la vigilance s'impose et préconisent une meilleure aération des locaux, peut-on lire jeudi dans Le Soir.

Les chercheurs ont étudié la présence ou non de polluants dans trois écoles primaires de régions différentes et ont procédé à des analyses d'urines chez des élèves afin de rechercher les traces de la contamination éventuelle de l'organisme des élèves. Les résultats sont globalement plutôt rassurants, aucune pollution majeure susceptible de mettre gravement en danger la santé des jeunes n'a été détectée, mais les scientifiques épinglent toutefois quatre dépassements inquiétants des normes. Ils ont constaté dans plusieurs classes des excès de formaldéhyde et d'ozone, de même qu'une forte concentration en particules fines et une exposition au dioxyde de carbone, qui varie au cours de la journée, selon la présence ou non des enfants et l'aération de la classe. Les scientifiques recommandent dès lors une meilleure aération des locaux scolaires. (Belga)

Nos partenaires