Les deux Pussy Riot en route vers des camps loin de Moscou

22/10/12 à 10:25 - Mise à jour à 10:25

Source: Le Vif

(Belga) Les deux jeunes femmes membres du groupe russe Pussy Riot, condamnées à deux ans de camp pour une prière anti-Poutine dans une cathédrale, ont été envoyées dans des camps éloignés de Moscou, dans les régions de Perm et de Mordovie, a indiqué lundi à l'AFP leur avocate.

Les deux Pussy Riot en route vers des camps loin de Moscou

"Des proches sont venus leur apporter des provisions et ils ont appris que Nadejda Tolokonnikova avait été envoyée vers la région de Mordovie (500 km à l'est de Moscou, ndlr) et que Maria Alekhina avait été envoyée dans la région de Perm (Oural)", a déclaré l'avocate Violetta Volkova, précisant que leur départ avait eu lieu samedi. Les jeunes femmes sont encore en route vers ces camps, a-t-elle ajouté. Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, Maria Alekhina, 24 ans, et une troisième membre du groupe, Ekaterina Samoutsevitch, 30 ans, avaient été condamnées en août à deux ans de camp pour "hooliganisme" et "incitation à la haine religieuse" après avoir chanté en février une "prière-punk" contre le président russe Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. La condamnation de Tolokonnikova et d'Alekhina a été confirmée en appel le 10 octobre, tandis que Samoutsevich a vu sa peine commuée en sursis et a été libérée à l'issue du procès. (JAV)

Nos partenaires