Les deux policiers affirment avoir été agressés par le balayeur de rue qu'ils ont abattu

26/06/14 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Le Vif

(Belga) Kamal A. et Mohamed A., poursuivis en correctionnelle pour avoir abattu un balayeur communal de Schaerbeek, Mohamed Saoudi, qui allait prendre son service le 19 avril 2009, affirment avoir été agressés par ce dernier le jour des faits. "Il a sorti son couteau et a cherché à en découdre avec nous", a déclaré Kamal A., l'un des deux policiers prévenus d'homicide involontaire, jeudi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles.

Les deux policiers affirment avoir été agressés par le balayeur de rue qu'ils ont abattu

"Nous étions, mon collègue et moi, en voiture de patrouille. Nous revenions d'une intervention quand j'ai vu M. Saoudi qui nous faisait signe de venir vers lui", a expliqué Kamal A. "Au moment où je me garais le long du trottoir, il a commencé à nous faire des doigts d'honneur. Nous sommes alors descendus et il a commencé à chercher quelque-chose dans sa veste", a poursuivi le prévenu. "Il a sorti un couteau et a fait des gestes avec, en avançant vers nous. Nous lui avons dit de le lâcher mais il continuait d'avancer. Je l'ai gazé avec mon spray au poivre mais il a encore avancé. En reculant, je suis tombé et je me suis cogné la tête sur le trottoir. C'est là que j'ai entendu mon collègue tirer à deux reprises", a raconté le policier. Kamal A., âgé de 34 ans, et Mohamed A., âgé de 32 ans, deux policiers, sont prévenus de coups et blessures ayant entraîné la mort, sans intention de la donner, d'un balayeur communal de Schaerbeek, Mohamed Saoudi. (Belga)

Nos partenaires