Les deux employés du MRAX licenciés vont porter plainte

29/08/12 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Le Vif

(Belga) Réunis en assemblée générale mercredi, les quelques travailleurs du Mrax restant ont décidé de dénoncer les licenciements jugés abusifs de Kalvin Soiresse et Malamine Fadiaba. Les intéressés disent avoir reçu la notification de leur licenciement mercredi vers 2 heures du matin. Ils avancent que dès leur renvoi effectif, ils porteront plainte pour licenciement abusif. Renvoyé pour faute grave, le délégué syndical Malamine Fadiaba déclare vouloir également porter plainte contre l'ex-directeur Radouane Bouhlal pour diffamation et contre le président Tommy Bui pour faux témoignage. Un préavis de grève a été annoncé pour début septembre.

Malamine Fadiaba se défend d'avoir physiquement agressé Radouane Bouhlal mardi en fin de journée. Il prétend au contraire ne pas avoir répondu aux insultes et provocations de ce dernier. Il accuse Tommy Bui, seul témoin de la scène, d'avoir livré un faux témoignage devant le Conseil d'Administration. "Mes divergences avec Radouane Bouhlal viennent du fait que je veuille remettre le MRAX sur les rails de l'universalisme", argumente Malamine Fadiaba. "Avec ces deux licenciements, il écarte les deux derniers piliers de la lutte contre le repli communautariste. C'est aussi une humiliation pour la communauté noire qui perd ses principaux représentants. Maintenant que les 'agitateurs' sont partis, Radouane pourrait tenter de rentrer à nouveau au Mrax". Le directeur Radouane Bouhlal a été licencié, mardi, par le conseil d'administration du Mrax. Le caractère "pertubateur" de Kalvin Soiresse aurait été le motif de son renvoi. (PVO)

Nos partenaires