Les deux Corées reprennent contact et décident de se rencontrer dimanche à Panmunjom

08/06/13 à 07:02 - Mise à jour à 07:02

Source: Le Vif

(Belga) Les deux Corées sont tombées d'accord pour tenir des discussions de travail dimanche dans la bourgade frontalière de Panmunjom après des mois de vive tension dans la péninsule, a indiqué Séoul samedi.

Vendredi, la Corée du Nord avait rétabli la ligne téléphonique d'urgence avec le Sud, coupée par Pyongyang en mars. Les deux Etats ont convenu d'envoyer chacune trois délégués à Panmunjom, un lieu de rencontre traditionnel à leur frontière, pour des pourparlers destinés à préparer le terrain à des négociations de plus haut niveau, a indiqué le ministère sud-coréen de l'Unification. La Corée du Sud avait proposé pour cette rencontre Panmunjom, surnommé "le village de la paix", tandis que Pyongyang évoquait le site industriel inter-coréen de Kaesong, à quelques kilomètres de la frontière côté Nord. C'est à travers Panmunjom que passe la ligne téléphonique reliant les deux pays en cas d'urgence, et qui vient d'être rétablie après presque trois mois d'interruption. Ce lien entre les deux gouvernements est crucial, en l'absence de relations diplomatiques entre ces deux frères ennemis. Pyongyang avait suggéré Kaesong, qu'il avait fermé en avril alors que les tensions étaient au plus haut depuis plusieurs semaines, le Nord menaçant les Etats-Unis et son allié sud-coréen de guerre nucléaire. Pyongyang souhaite la tenue d'une première rencontre, avant la réunion inter-ministérielle évoquée par Séoul et prévue, si le Nord accepte, pour le milieu de la semaine prochaine à Séoul. Les dernières discussions de travail entre les deux pays datent de février 2011. La dernière réunion inter-ministérielle, de 2007. Jeudi, le Nord avait fait le premier pas en proposant d'engager pour la première fois depuis plusieurs années des pourparlers officiels sur un certain nombre de sujets contentieux, commerciaux et humanitaires. (Belga)

Nos partenaires