Les derniers obstacles à l'engagement de native speakers dans l'enseignement sont levés

04/10/13 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Le Vif

(Belga) Les derniers obstacles juridiques à l'engagement de professeurs "native speakers" (dont la langue cible d'un cours est la langue maternelle) dans l'enseignement ont été levés, ont indiqué vendredi Marie-Martine Schyns et Oliver Paasch, les ministres en charge de l'Enseignement en Fédération Wallonnie-Bruxelles et en Communauté germanophone.

Les trois ministres de l'Enseignement sont parvenus à un accord dans le cadre de l'engagement de professeurs native speakers. "Les derniers obstacles juridiques en la matière ont été levés. L'accord politique prévoit que les professeurs qui souhaitent enseigner dans une autre communauté puissent être détachés tout en conservant leur statut et leur ancienneté", a indiqué Marie-Martine Schyns, la ministre de l'Enseignement, lors de la visite de l'école maternelle bilingue d'Herbesthal. Concrètement, cela signifie que dès la rentrée scolaire prochaine, un professeur germanophone pourrait être détaché de ses fonctions et aller enseigner l'allemand en Flandre ou sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles tout en conservant son statut et ses années d'ancienneté, a expliqué la ministre. (Belga)

Nos partenaires