Les derniers militaires belges présents à Kunduz ont quitté le camp dimanche

10/10/13 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Le Vif

(Belga) Les 28 derniers militaires belges qui se trouvaient à Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, ont définitivement quitté le camp dimanche, a confirmé jeudi le cabinet du ministre de la Défense à l'agence Belga. La présence belge à Kunduz aura duré dix ans et culminé à une centaine de militaires.

Les derniers militaires belges présents à Kunduz ont quitté le camp dimanche

L'appui aux activités de redéploiement (en direction de la Belgique) avait débuté le 9 septembre à Kunduz pour la trentaine de militaires belges encore présents dans ce camp, dont des policiers militaires (MP) et des spécialistes en opérations psychologiques, avait déjà annoncé la Défense. Le camp situé dans le nord de l'Afghanistan n'abrite désormais plus qu'un contingent allemand d'environ 300 soldats, selon la presse allemande. L'armée belge s'était installée en mars 2004 dans le camp de l'Equipe provinciale de Reconstruction dirigée par l'Allemagne à Kunduz, au départ avec une demi-douzaine de militaires seulement. Mais cette présence avait cru au fil des ans, pour atteindre un maximum d'une centaine de personnes entre le printemps 2009 et avril dernier, lorsque deux équipes d'instructeurs belges (des OMLT, devenues des MAT) encadraient des unités de l'armée nationale afghane (ANA). La Belgique est encore présente en Afghanistan. Quelques soldats se trouvent à l'aéroport Kaboul (est), d'autres sont actifs avec les Allemands à la base de Mazar-i-Sharif (nord) et les chasseurs F-16 resteront en place jusque fin 2014 - date à laquelle la mission de protection de l'OTAN (Isaf) prendra fin - à Kandahar (sud). (Belga)

Nos partenaires