Les conditions climatiques retardent le procès de Samuel Weertz

12/03/13 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Le Vif

(Belga) La seconde journée du procès de Samuel Weertz devait débuter mardi à 09h00 devant la cour d'assises de Liège. En raison des conditions climatiques, certains jurés et avocats n'ont pu rejoindre le palais de justice de Liège. L'accusé n'a pas encore été transféré depuis la prison de Lantin vers la cour d'assises. Aucune décision n'a encore été prise quant à la poursuite ou au report de cette journée du procès.

Les conditions climatiques retardent le procès de Samuel Weertz

Samuel Weertz, un Liégeois de 21 ans, est accusé d'avoir commis l'assassinat de la Stavelotaine Alicia Damoiseaux. La jeune fille âgée de 16 ans avait disparu le 21 août 2010 après avoir passé une partie de la nuit dans le "carré" de Liège. La jeune Stavelotaine avait été retrouvée morte le lendemain dans la cave de l'immeuble où Samuel Weertz était locataire d'un appartement. L'autopsie avait démontré qu'elle avait été étranglée après avoir reçu plusieurs coups violents. Mardi peu avant 10h00, six des quinze jurés n'avaient encore pu rejoindre le palais de justice de Liège. A la prison de Lantin, en raison des conditions climatiques exceptionnelles, aucun détenu n'a été extrait. Samuel Weertz n'a pas encore pris le chemin du palais de justice de Liège. L'accusé ne sera éventuellement extrait de sa cellule que lorsque la décision aura été prise de poursuivre le procès ce mardi. La matinée de cette seconde journée devait être consacrée aux auditions des experts légistes et psychiatres. Une décision relative à un éventuel report de la journée est attendue durant la matinée. (MUA)

Nos partenaires