"Les commentaires de Berlusconi me dégoûtent", dit Juncker

28/04/14 à 12:54 - Mise à jour à 12:54

Source: Le Vif

(Belga) Le candidat du Parti populaire européen à la présidence de la Commission, Jean-Claude Juncker, s'est déclaré dégoûté par les dernières déclarations de Silvio Berlusconi sur les camps de concentration.

"Les commentaires de Berlusconi me dégoûtent", dit Juncker

L'ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a déclaré samedi que "pour les Allemands, les camps de concentrations n'ont jamais existé", lors d'un meeting de campagne dans le cadre des élections européennes, en voulant s'en prendre au socialiste allemand Martin Schulz, sa bête noire et candidat à la présidence de la Commission européenne. Jean-Claude Juncker s'est fortement distancié de M. Berlusconi, qui est membre du PPE. "Il y a certaines choses dont on ne rit pas. Pour quiconque doté d'un sens de l'histoire européenne, ceci est particulièrement le cas face aux horreurs expérimentées durant l'Holocauste qui a coûté des millions de vies innocentes. M. Berlusconi, l'Holocauste n'est pas un sujet de blague", a réagi M. Juncker par voie de communiqué. "J'appelle M. Berlusconi à retirer ses déclarations et à s'excuser auprès des survivants de l'Holocauste et des citoyens allemands", a ajouté l'ancien Premier ministre luxembourgeois. (Belga)

Nos partenaires