Les citoyens s'informeront sur les alternatives aux pesticides du 20 au 30 mars

04/03/13 à 17:40 - Mise à jour à 17:40

Source: Le Vif

(Belga) La Semaine sans pesticides, coordonnée en Belgique par les associations environnementales Adalia et Natagora, aura lieu cette année du 20 au 30 mars. Pour la sixième édition wallonne et la deuxième bruxelloise, des dizaines d'acteurs -120 en 2012- mettront sur pied des actions de sensibilisation (balades, stands d'informations, ateliers, visites...) "pour informer et sensibiliser sur les dangers des pesticides et pour montrer qu'il existe des alternatives efficaces à l'utilisation des pesticides de synthèse".

Les citoyens s'informeront sur les alternatives aux pesticides du 20 au 30 mars

Les acteurs -une jardinerie, une ferme, une association, un centre horticole, un parc ou encore une commune- désireux de transmettre des informations ou d'enseigner des bonnes pratiques, qui ont une action à proposer, peuvent s'inscrire sur www.semainesanspesticides.be. C'est via cette adresse également que les citoyens pourront repérer les activités organisées près de chez eux. Les pesticides, substances chimiques utilisées pour détruire des herbes, des insectes ou des champignons, ont "inévitablement un impact sur l'environnement": pollution des eaux de surface et souterraines, intoxication des organismes aquatiques, contamination de l'eau du robinet, destruction des micro-organismes, résistance des espèces nuisibles aux pesticides et persistance du produit chimique dans le sol. Selon le rapport analytique sur l'état de l'environnement wallon 2006-2007, quelque 8.300 tonnes de pesticides ont été utilisées en Belgique, dont plus de 50% en agriculture et 34,2% par les particuliers et les communes. Mais, "le réflexe 'pesticides' n'est pas incontournable", rappellent les organisateurs sur leur site internet. La Semaine sans pesticides se déroule également dans d'autres pays européens et africains. (MUA)

Nos partenaires